COTE D'IVOIRE: ralliements en série d'élus indépendants au RHDP

Moins de deux semaines après les municipales qui ont vu le RHDP remporter 92 mairies sur 200 et 18 des 31 régions, la coalition au pouvoir engrange des ralliements d’élus « indépendants ».
Les indépendants étaient apparus au terme de la proclamation des résultats par la Commission électorale indépendante comme la deuxième force des municipales avec 56 mairies gagnées. Ils sont 25 têtes de listes aux municipales, dont 24 élus sans étiquette, à s’être ralliés au Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, mouvance présidentielle) depuis les résultats proclamés il y a dix jours.
Parmi eux, Yssouf Diabaté à Gagnoa, Issouf Doumbia à Bingerville ou Jean Joël Baou Doué à Bloléquin. Sur les 25, un transfuge du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Blaise Coulibaly, élu sous les couleurs du parti d’Henri Konan Bédié à Tortiya. La coalition dirigée par le président Alassane Ouattara revendique aussi le ralliement de deux présidents élus de conseils régionaux, dont le ministre Pascal Kouakou Abinan.
Une adhésion « libre et sans contrainte »
Parmi ces « ralliés », 21 étaient à Abidjan mercredi pour une cérémonie. « C’est la première phase de ces ralliements », estime Mamadou Touré, l’un des porte-parole du RHDP qui explique que ces ralliements obéissent à une certaine logique. « D’abord il y a des candidats qui ont gagné en indépendant face à une liste RHDP parce qu’ils n’ont pas obtenu l’investiture RHDP lors des arbitrages. Mais on savait qu’on gagnerait avec l’une des deux listes. Et puis il y a des endroits où c’est plus facile de gagner en tant qu’indépendant », ajoute Mamadou Touré qui s’attend à de nouveaux ralliements dans les prochains jours.
« Notre adhésion est libre et sans contrainte », a assuré lors de la cérémonie Jean Joël Baou Doué l’un des ralliés. Il n'y a eu aucune transaction, a renchéri Albert Mabri Toikeusse : « Je voudrais démentir formellement l’information selon laquelle chacun d’eux recevrait 100 millions », a insisté le deuxième vice-président du RHDP.

Commentaires