DJ SOUL LE SORCIER : « On peut très bien vivre avec le métier de DJ »

Le métier de disc-jockey ou DJ prend une place prépondérante dans les activités juvéniles en Guinée. Soit dit en passant, les Dj sont des animateurs qui sélectionnent, diffusent et mixent de la musique à destination d'un public ciblé. Que ce soit pour une émission radiophonique, dans une discothèque ou à l'occasion d'un événement spécifique. Certains observateurs pensent que ce métier est réservé aux sans espoir qui n’ont rien à faire comme travail.
Les Dj par contre disent le contraire. C’est le cas de Alhassane Diallo connu sous son pseudo ‘’Dj Soul le sorcier’’, l’un des meilleurs Dj guinéens, connu dans son domaine, il réside au Canada. Il est invité à Conakry par les productions Tidiane World Music pour les concerts de fin d’année à Conakry. Notre reporter est allé à sa rencontre pour nous parler du métier de Disc-Jockey et ses activités en particulier.
Selon Dj Soul le sorcier ; « le métier de Dj est noble. Parce que nous remontons le moral des gens en les faisant du bien. Dans les événements animés par le Dj, tu verras tout genre de personnes qui grâce à nous ils oublient leurs soucis. Ils se sentent bien et repartent avec de la joie dans le cœur » explique-t-il.
A la question de savoir si le DJ vis de son métier, Dj Soul répond ; « en tout cas, je le confirme e qui me concerne je vis pleinement de ce métier de Dj et je suis fier de l’avoir appris. Raison pour laquelle d’ailleurs j’ai été invité par les productions Tidiane World Music en Guinée pour assurer ces concerts de fin d’année de la structure. Je n’ai pas été invité par ce monsieur par affinité mais par mes compétences. Hadafo média aussi m’avait contacté pour faire des émissions à la Radio Espace Fm. On peut très bien vivre avec le métier de DJ, seulement il faut le prendre professionnellement comme tout métier ».
« Ce métier évolue en Guinée. Mais ce qui manque c’est les équipements professionnels pour bien travailler. Je suis conscient aussi qu’il y a de très bon Dj en Guinée. Ils animent bien, ils mixent bien, mais le problème, c’est qu’il faut qu’ils soient professionnels pour pouvoir bien vivre de ce métier » affirme Dj Soul.
Dj Soul le sorcier interpelle les Dj guinéens : « les Dj guinéens doivent continuer à travailler et faire la promotion de la musique guinéenne. Parce que ce que je remarque chez nous c’est qu’on fait beaucoup la promotion des artistes étrangers par rapport à nos propres artistes. Croyez-moi si nous guinéens nous ne jouons pas de la musique guinéenne ce n’est pas un Malien, Sénégalais ou Ivoirien qui viendra le jouer à notre place. Donc il ne faut pas attendre des récompenses pour jouer de la musique guinéenne. Faisons notre boulot, jouons de la musique guinéenne, sans complexe et ça va payer un jour ».
« Enfin, ce que les Dj doivent comprendre aussi c’est que quand il jouent de la musique américaine, jamaïcaine ou nigérienne… ils ne reçoivent pas de récompenses de ces artistes. Qu’est ce qui l’empêche alors de jouer de la musique guinéenne ? Rien du tout ! Et pourquoi nous attendons ça ! Faisons notre boulot. Ceux qui nous reconnaitront vont nous récompenser et tôt ou tard ça va payer » conseille Alhassane Diallo aka Dj soul le sorcier.

Oumar Camara pour guineEtoile.com

Commentaires